érotisme massage sensuel technique respect caresse dépassement libération plaisir masseur erotisme depassement liberation

Articles

Massages sensuels


En qualifiant un massage
de sensuel, a priori,
nous affirmons clairement
la proposition et la demande :
un massage pour le plaisir.



Dans la mesure où nous ne parlons pas ici de gestes incluant de hautes technicités thérapeutiques, ni des douleurs nécessaires, tous les massages sont plus ou moins sensuels. Si un massage est recherché pour le plaisir, par définition la recherche est sensuelle.

Le massage sensuel ne peut pas être réduit à un simple prétexte pour des caresses, plus ou moins érotiques. Si la sensualité est indissociable du plaisir, même si sa frontière avec l'érotisme ne peut être définie exactement, la sensualité n'est pas nécessairement érotique. Au contraire elle inclut des possibilités d'expressions humaines nombreuses et variées. Mais, naturellement, ces diverses expressions vont se heurter aux limites vécues habituellement par les personnes.

Toute personne qui aime masser, qui aime le contact humain physique peut donner des massages très sensuels. Aussi, pour exister en tant que proposition professionnelle, le massage sensuel devra être l'expression d'une certaine technicité, autant des gestes massants, dont les objectifs sont plus physiques, que des gestes caressants, dont les objectifs sont plus psychosomatiques. Mais la sensualité restera une façon d'être durant le massage, une façon de vivre le massage. Il n'existe aucune technique gestuelle provoquant la sensualité. Elle naîtra d'une affinité entre les personnes. C'est une expression de plaisir, du masseur et, ou, de la personne. Plaisir de toucher et d'être touché. Plaisir de voir et d'être vu. D'accueil, de confiance, de confidence. Plaisir d'échanger du plaisir.

La sensualité sera plus ou moins bien vécue en fonction de la détente et de la confiance de la personne massée. Une réponse humaine adaptée à ses besoins, et respectant ses limites, sera la base d'une relation de confiance. La qualité technique et l'adaptation précise des gestes à ses tensions, son corps et ses goûts approfondiront beaucoup sa détente et sa confiance. Ainsi la sensualité ne peut s'épanouir que dans la mesure où la personne l'accepte et dans la mesure où l'expérience répond précisément à sa situation.

Une technique proche du corps, comme un massage à l'huile, sera un bon support pour un massage sensuel. Dans cette situation, après un geste technique, accompli avec plaisir, produisant la détente du corps, il devient possible d'amplifier la notion de plaisir, par une répétition de gestes agréables, par des caresses...

Pour certains, les plus à l'aise avec la sensualité, le massage sera l'occasion de ressentir et partager des états internes appréciés, d'explorer et d'amplifier leurs sensualités, de vivre une communication libre avec le corps, des plaisirs humains simples et vrais.

Mais pour d'autres, un thème délicat est celui des limites de la rencontre, des limites du plaisir et de l'intimité, entre le masseur et la personne.

Le masseur, pour commencer, doit définir et exprimer clairement ce qu'il aime donner, ce qu'il prend plaisir à faire, car nous parlons de plaisir sincère. Il doit exprimer clairement ce qu'il propose et ce qu'il ne propose pas.

Ensuite, la personne disposant de ces propositions pourra, elle aussi, définir ce qu'elle souhaite et ce qu'elle ne veut pas.

Cela définit un cadre qui devra être respecté pour que la confiance puisse perdurer et s'approfondir. Un écart, même minime, peut parfois renforcer durablement un traumatisme que la personne cherche justement à dépasser.

Une fois ce cadre humain posé pour la rencontre, plusieurs limites peuvent, malgré tout, surgir. La première, pour le masseur, est d'arriver à produire une rencontre sincère dans le plaisir. Dans la mesure où il propose cette activité par goût, cela lui sera généralement accessible. Mais les personnalités humaines sont si variées, et instables, qu'il est très improbable que le masseur ne se confronte jamais à ses propres limites. Il en va de même pour la personne qui, même demandeuse, peut être en difficulté dès le début de la rencontre et ne pas dépasser cette difficulté.

D'autres limites apparaissent souvent par les contradictions entre les vécus physiques, émotifs et intellectuels (par exemple : la honte du plaisir). Le masseur doit être particulièrement attentif à cela, en lui-même bien sûr, mais surtout chez la personne.

Dans ces situations délicates, la limite claire, à atteindre sans la dépasser, est une sensualité assez explicite, pour amener la personne à prendre conscience de sa difficulté, sans pour autant la bousculer, aller au-delà de ses limites. Ces ambiguïtés, assez courantes, peuvent apparaître à tous les stades du développement de la sensualité, depuis la première sensation fugace d'un geste moins technique, mais aussi jusqu'à la fin d'un moment paisible de sensualité pleinement vécue.

Dans ces situations, le masseur ne peut répondre correctement que par une attitude attentive, sereine et légère, mais surtout ouverte en permanence sur les possibilités d'arrêter, de temporiser ou de prolonger. Une attitude respectueuse qui laisse la personne libre de ses choix, immédiats et futurs.

Pour ne rien forcer, ne pas violenter, le masseur devra temporiser très perceptiblement son action dès ses premières perceptions de la gêne chez la personne.

Approcher, apprivoiser et dépasser ces différentes limites peut être un objectif du massage sensuel. C'est un moyen concret d'observer son comportement (croyances, habitudes, attitudes, frustrations, désirs...) et de constater les souffrances qu'il produit. C'est une mise en situation concrète pour un dépassement et une libération.

Le massage sensuel peut également permettre à certaines blessures, passées ou présentes, de ressurgir et d'être dépassées. Certaines sont spécifiquement liées au plaisir et à l'intimité. Là, le massage sensuel est alors particulièrement adapté car elles sont réellement vécues dans une situation où elles peuvent être dépassées. Cela peut être aussi une ouverture vers une relation d'aide, dans la mesure où le masseur est capable de fournir cette aide. Une activité souvent bien différente du massage, essentiellement humaine et que nous pouvons appeler "relation d'aide intime".

La sensualité est profondément ancrée dans le corps, elle touche au fonctionnement de base de la psychologie humaine, plaisir et douleur. Elle permet d'accéder à des tensions profondes, et le dépassement, quand il est produit, est également profondément vécu.

Toutefois, ces divers objectifs ne seront accessibles que si une profonde humanité s'exprime durant la rencontre qui peut s'avérer un moment exceptionnel dans une vie d'aujourd'hui. Cette humanité profonde est très porteuse d'espoir, d'amour et de liberté. Elle est très réconciliatrice avec la vie et les êtres humains, hommes et femmes.


lire la suite : Massages érotiques,   L'érotisme pour vivre le sacré,   Spirituel ?,  ...

Menu principal -- Prendre contact -- ecrire un commentaire -- Livre d'or


écrit le : jeudi 01 septembre 2011

apprendre apprendre toujours apprendre


écrit le : vendredi 05 mars 2010

o u i


Site réservé aux adultes.
Tous droits réservés à l'auteur.


Menu ...


Notre silence

Tu me tournes le dos.
Je te regarde et tu te déshabilles,
Lentement et entièrement.
Pudique, tu t'allonges près de moi,
    qui t'attends
Et tu restes immobile, nue,
    confiante, silencieuse.

Je regarde ton dos,
Ta nuque, tes fesses, tes jambes,
    tes cheveux, tes mains.
Je prends le temps de voir
    soigneusement ton corps
Sachant que tu m'acceptes
    pour te toucher, te masser,
    te caresser.

Lentement je pose une main sur toi
Pour sentir à nouveau ta peau
    souple et blanche.
Immobile, j'apaise mon manque,
    ma soif de toi.
Je caresse ton dos, tes bras,
    tes fesses, tes jambes,
Apaise des tensions, absorbe des   
    chagrins.
Et l'humilité me gagne.
Et le mystère m'enveloppe.
Et l'incertitude de la réalité
    l'accompagne.

Ce que je ressens
Quand je forme mes mains
Aux rondeurs de tes fesses
Est presque indécent.
Et pourtant je les caresse encore
A l'écoute de mon plaisir.
Et je les caresse encore
A la recherche de ton plaisir
Et je rencontre ton silence
Qui sait permettre notre relation
Mais qui me brûle presque
Et c'est pourquoi je cesse
De caresser tes fesses.
Alors détail après détail
Je te touche et te souligne
Afin que ta présence
Me suive dans tout ton corps.

A ma demande, tu te retournes,
Tu t'offres à mon regard
Pleine de pudeur et de fragilité.
Alors aussitôt je partage
Cette pudeur et cette fragilité,
Pour prendre soin de toi autant
    que je le peux,
Pour être digne de ce cadeau :
    de ta confiance,
Et pour ne pas sombrer dans
    des désirs
Qui n'ont pas d'expression
Dans notre silence.

A nouveau je prends le temps
De regarder ton corps
Ton ventre, tes mains ouvertes,
Tes seins, tes jambes,
Ton sexe roux, tes yeux fermés.
Les ouvriras-tu un jour ?
Me verras-tu te regarder ?

A nouveau je parcours ton corps
Pour en chasser la lassitude
Pour te réconcilier
Pour t'habiller de tendresse.
Je caresse ton visage,
Tes mains et tes seins,
Ton ventre sensible.
Si sensible
Qu'il échappe un instant au silence,
Réagit à un effleurement
Et me dit que ton corps est présent.

Alors dans la mèche rousse
Qui voile à peine ton sexe,
Je passe mes doigts
Comme avant dans tes cheveux.
Et je les passe encore
Quand dans ton silence
Je sens poindre une gêne
Qui aussitôt m'arrête.

A ma demande encore tu t'assieds
Et sur moi te laisses reposer.
Et tu offres à mes yeux
Par-dessus ton épaule
Un paysage fragile.
C'est à peine si j'ose
Toucher encore ton corps
Mais le silence me dit
" N'est-elle pas là,
serrée tout contre toi ? "
" Quand la reverras-tu ? "
" Qui connait le futur ? "

Alors je te serre dans mes bras.
Je laisse déborder ma tendresse
Que tu connais déjà.
Je profite de ton visage
Tout contre mon visage.
Et je caresse ton cou, ton
    ventre, tes bras
Et je glisse ma main,
Oh un instant seulement,
Sous ton sein léger, pointu
Pour le tenir, pour le connaître.
Et à nouveau le silence me brûle
Et tu t'écartes de moi.

J'embrasse ton dos avec simplicité
Et je reste troublé
De nous avoir encore conduits
Dans les beautés inconnues
De nos corps humains.

Et je reste troublé
Longtemps
Dans notre silence.

Cavalier De Pique

Lire les poèmes